Sortie de l’album « Odyssey (Ancient Beats & Myths) » par DJ Thor et Tony Corizia

Le son de Dj Thor rencontre celui du bassiste et producteur international Tony Corizia dans un nouvel album concept de 18 titres intitulé « Odyssey (Ancient Beats & Myths) ». Les deux artistes bien connus – qui ne sont pas nouveaux dans les grands projets musicaux ensemble – cette fois, inspirés par l’Odyssée d’Homère, abordent musicalement le thème du voyage.
Pendant la longue période de quarantaine, isolés dans leurs propres studios et connectés les uns aux autres uniquement via Internet, ils ont réalisé ensemble, note après note, ce long album d’une durée de près de 80 minutes. Un chemin sonore original et très visionnaire au long duquel ils explorent différents lieux, émotions et cultures à travers la musique, à l’image du voyage d’Ulysse, immobile mais en récréant musicalement ces émotions et ces sensations.

Les thèmes de la mer et de la nature

Ambiances électroniques raffinées, sons ethniques uniques typiques de l’Anatolie ainsi que des instruments tels que le duduk et des incursions dans la musique chill out, afrohouse et maison progressive avec une touche inévitable de pop et de jazz qui transforment certains des morceaux en hits radio potentiels.

Pratiquement en sortant de la Mer Méditerranée et naviguant au-delà des Piliers d’Hercule à Capo Verde, dont la musique inspire une partie de ce voyage, comme dans le cas de Gianni Morandi et Cesaria Evora, qui reprennent en duo un classique capverdienne, ou Giusy Ferreri qui chante créole avec la voix sensuelle de Jerusa Barros dans une toute nouvelle piste remixée.

Goût international dans les arrangements et beaucoup de musique italienne revisitée dans une tonalité très moderne et expérimentale : la voix de Massimo Ranieri dans un tango électronique avec un groove r’n’b, la voix indubitable de Bruno Lauzi dans une version électro swing de « Onda su Onda ».

Détente de haut niveau dans « Daleko » avec le pianiste et compositeur Stefano Bollani, la flûte du légendaire Ian Anderson de Jethro Tull et Tinkara qui s’entremêlent dans une pièce house classique.

Mythes et légendes

Certaines pistes sont imprégnées de mystère, inspirées par les lieux les plus anciens de la Méditerranée orientale et avec des arrangements très modernes, typiques du Festival Burning Man.

Une autre chanson très intéressante sur l’album est « Stay », arrangé et écrit par les deux artistes avec le gourou de la danse disco électronique Fabrice Quagliotti du légendaire groupe français Rockets.

Sur l’album il ya aussi plusieurs voix narratives (en anglais et en italien) à forte saveur cinématographique, mentionner l’ancien poème homérique et un poème vraiment inspiré du début du XXe siècle.

L’album se termine par « Götterdämmerung » (ou « Le Crépuscule des dieux »), un nom inspiré par Richard Wagner, le « trait d’union » entre la mythologie nordique – à partir de laquelle le même Dj Thor s’est inspiré pour son nom – et les mythes méditerranéens antiques très similaires (à laquelle, au lieu de cela, l’Odyssée est inspiré).

Plusieurs citations cachées et cultivées, de nombreuses visions musicales émotionnelles pour ce long voyage virtuel, né pendant la longue quarantaine du printemps 2020.

DJ Thor

Thor, qui enregistre actuellement avec Plaza Mayor Company Ltd, est un DJ et musicien international, basé à Rimini et Riccione. Il s’est produit avec sa musique en Italie, au Royaume-Uni, en Turquie, aux États-Unis, en Principauté de Monaco, en Allemagne et au Japon.

Il est le DJ résident de « Villa delle Rose » dans Misano et « Peter Pan Club » à Riccione: deux clubs de référence italiens sur la scène mondiale.

Tony Corizia

Tony Corizia, bassiste et producteur, bien connu sur la scène musicale internationale, membre du groupe de rock italien « MotelNoire » (un album pour Sony Music) et co-auteur et bassiste pour Rockets ‘ »Kids from Mars ». Au fil du temps, entre autres, il a collaboré avec Steve Bush (Stereophonics), Bill Rieflin (R.E.M.), Federico Zampaglione (Tiromancino), Jake la Furia (Club Dogo) pour n’en nommer que quelques-uns.

Dans le passé, les deux artistes ont composé et produit ensemble la musique de BATMAN « Dark Tomorrow » (Kemco / DC Comics / Warner USA) en collaboration avec Tot Taylor et le Royal Philharmonic Orchestra, à l’Abbey Road Studios à Londres et plus tard à Tokyo.

Ensemble, ils ont également lancé le projet international Hit-Aliens en 2004 et ont sorti le single « Es la colegiala » (FullFX / Warner Music) avec le « cameo » de Chuck D (Public Enemy).

Le producteur international Alberto Zeppieri a joué le rôle de « agglomérateur diplomatique » entre les deux artistes ainsi que les nombreux guest qui ont pris part à l’album.

Laisser un commentaire