Intermittents du spectacle : menace sur les festivals d’été

Depuis le 22 mars, date de la signature des accords Unédic entre le patronat et les syndicats, le ton monte chez les intermittents du spectacle. Ce texte doit être signé d’ici à la fin juin par François Rebsmanen, ministre du travail. Il prévoit une nouvelle convention d’assurance chômage instaurant un système de «droits rechargeables» mais aussi l’instauration d’un plafond d’allocation et de cumul allocations/revenus, fixé dans les deux cas à 4 380 euros par mois.

via Intermittents du spectacle : menace sur les festivals d'été.

Une réponse à “Intermittents du spectacle : menace sur les festivals d’été”

Commentaire fermé.