Archives par mot-clé : Punish Yourself

Festival OÜI FM Bring The Noise 2013 au Divan du Monde et à la Flèche d’Or

Après une première édition lancée en 2010, le festival Oüi Fm Bring The Noise, le seul festival Alternative Rock 100% gratuit sur invitations, revient sur le devant de la scène avec une nouvelle et quatrième édition qui prendra ses quartiers du 18 novembre au 19 décembre 2013 au Divan du Monde puis à la Flèche d’Or, pour 4 soirées de concerts exceptionnels !

via Festival OÜI FM Bring The Noise 2013 au Divan du Monde et à la Flèche d’Or.

Lez’arts Scénique 2011: Helloween, Pennywise, Sum41, Public Ennemy, Assassin, …

Lezarts Scéniques 2011 14-15-16 Juillet 2011.

Les petits reptiles vont fêter leurs 10 ans!

Le festival Lezarts Scéniques aura lieu en plein air total sur le site des tanzmatten à Selestat (67), avec 2 scènes, un camping, et beaucoup de bonne humeur!

Parlons un peu du camping qu’on ne peut négliger:

Lez’arts Scénique propose un véritable village de vacances, le meilleur moyen de profiter du festival et de son ambiance dans son intégralité. Ainsi, vous aurez l’occasion de profiter des activités ludiques proposées par l’association Pelpass (jeux de société, jeux en bois, jeux vidéo, ping- pong, volley-ball, badminton et autres surprises…) ou encore de découvrir le “Cervelailleur” : une créature aux pouvoirs étranges, pour un voyage aux confins de la perception visuelle…
Enfin, les plus courageux d’entre vous viendront vibrer au rythme des soirées disco d’après-concerts animées par DJ-Ress.

Sur le site:

Vous pourrez vous faire tirer le portrait: Avec le photographe P-MOD (Sui- cide Girls, Rise Tattoo mag..) qui viendra poser ses flashs au Market en studio mobile pour réaliser une série de portraits du public, bénévoles et artistes. Tu es beau, moche, vieux, emo, punk, hippie, trop VIP, freaks, head- bangueur, fashion, tatoué, straight-edge, blonde à forte poitrine ou chauve à micro-pénis ? Ça l’intéresse énormément…
Les images seront disponibles dès la semaine suivant le festival sur la page Facebook Léz’Arts Scéniques et sur :
www.p-mod.com

Vous nourrir: Des sempiternels sandwichs chauds, hamburgers et pâtes aux traditionnelles tartes flambées, en passant par les falafels et les paninis au tofu, il y en aura pour tous les goûts et pour toutes les bourses !
LA CHARTE “RESTAURATION LÉZ’ARTS SCÉNIQUES“
(Chaque restaurateur à proposer au moins un plat végétarien à la vente, et à n’utiliser que des emballages biodégradables. Adieu barquettes et fourchettes en plastique !)

Boire des coups à la buvette et accessoirement offrir 37h15 de musique à vos oreilles!

Attention: le festival s’est choisi de nouvelles dates! Cette 10e édition aura lieu jeudi 14, vendredi 15 et samedi 16 juillet 2011.

 

Un peu de lecture avec le livret:

http://www.lezartssceniques.com/images/stories/Presse/LIVRET_LEZARTSSCENIQUES2011.pdf

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Jeudi 14 juillet 2011_______________________________________________________________________

.

14h00 – 14h30 ABSURDITY – France / Death Metal

14h30 – 15h30 DEATH ANGEL – USA / Thrash Metal (Date unique en France)

15h30 – 16h30 GRAND MAGUS – Suède / Heavy Doom Metal

16h30 – 17h30 KORPIKLAANI – Finlande / Folk Metal

17h30 18h30 SPIRITUAL BEGGARS (date unique en France) – Suède / Stoner Hard Rock

18h30 – 19h30 EPICA – Pays-Bas / Metal Symphonique

19h30 – 20h30 DAGOBA – France / Power Metal

20h30 – 21h30 ARCH ENEMY – Suède / Death Metal Mélodique

21h30 – 22h30 NASHVILLE PUSSY – Etats-Unis / Power Hard Rock’n’Roll

22h30 – 23h45 HELLOWEEN – Allemagne / Speed Metal

23h45 – 00h30 MADBALL– USA / New-York Hardcore

00h30 – 01h30 ANDRÉAS & NICOLAS – France / Super chansons

.

Vendredi 15 juillet 2011____________________________________________________________________

.

14h00 – 14h30 THE MOORINGS – France / Irish Folk

14h30 – 15h15 THE HILLBILLY MOON EXPLOSION – Suisse / Rockabilly

15h15 – 16h00 LES SALES MAJESTÉS – France / Punk Rock

16h00 – 17h00 THE SUBWAYS – Angleterre / Power Rock

17h00 – 18h00 MIYAVI – Japon / Guitariste Samouraï

18h00 – 19h15 THE DUBLINERS – Irlande / Irish Folk Legends

19h15 – 20h15 THE JIM JONES REVUE – Angleterre / Rock’n Roll Garage

20h15 – 21h15 PENNYWISE – USA / Punk Rock (Date unique en France

21h15 – 22h15 LA PHAZE – France / Punk Rock Electro

22h15 – 23h30 SUM 41Canada Punk Rock

23h30 – 00h30 SHAKA PONK – France / Electro Rock

00h30 – 01h30 EZ3KIEL vs HINT – France / Electro Noise

01h30 – 02h30 PUNISH YOURSELF – France / Punk Indus

.

Samedi 16 juillet 2011_____________________________________________________________________
.

14h00 – 14h30 DJANTA – France / Reggae

14h30 – 15h15 DIDIER SUPER ET SA DISCOMOBILE – France / Chanson Punk

15h15 – 16h15 TOKYO SKA PARADISE ORCHESTRA – Japon / Ska (Date unique en Festival)

16h15 – 17h15 MASSILIA SOUND SYSTEM – France / Ragga Marseillais

17h15 – 18h30 GRAND CORPS MALADE – France / Slam

18h30 – 19h30 DANAKIL – France / Reggae roots

19h30 – 20h45 AKHENATON & FAF LARAGE – France / Rap

20h45 – 21h45 ISRAEL VIBRATION – Jamaïque / Reggae roots

21h45 – 23h00 PUBLIC ENEMY – Etats-Unis / Hip Hop Legends

23h00 – 00h00 ASSASSIN – France / Rap Alternatif

00h00 – 01h15 NEUROSIS – Etats-Unis / Metal Atmosphérique (Date unique en Festival)

01h15 – 02-15 THE YOUNG GODS – Suisse / Rock industriel – Electro Noise

.

 

Quelques photos de l’an dernier: http://www.festivals-rock.com/reportages/lezarts-scenique-2010-6461.html

http://www.zone51.net/

L’île aux mix (Cergy-Pontoise) : Keziah Jones, Punish Yourself, Sergent Garcia…

Nouveau venu dans le paysage festivalier, L’île aux mix proposera sa première édition les 27, 28 et 29 Mai à la base de loisirs de Cergy-Pontoise dans le Val d’Oise. Programmation plus qu’honorable pour une première édition:

Vendredi 27 Mai

Femi Kuti, La Rumeur, Punish Yourself, DJ Greem, Sergent Garcia, Birdy Hunt et Jules.

Samedi 28 Mai

Keziah Jones, Julian Marley, Deportivo, Boogers, Bukowsky, Elisa Do Brasil, La Secte Phonetik VS Nocifs Sound System, Ailleurs Reggae, Fanfare Omega, Kronem et Gasandji.

Dimanche 29 Mai

Chorale, cabaret et divers sports… Plus d’infos sur le site:   http://www.lileauxmix.com/

Printemps de Bourges: le vendredi

Les jours se suivent mais ne se ressemblent pas à Bourges. Jeudi, la teinte urbaine de la programmation avait contaminé les esprits et le survêtement était de rigueur. Hier, Vendredi, on pouvait deviner, sans consulter la programmation, qu’une grande messe noire se préparait. Confirmation vers 19h au palais d’Auron. Le metal a ses codes et il fallait mieux se vêtir de noir et, si possible, d’une ceinture à clous pour ne pas être dévisagé. Sur scène, les différentes déclinaisons du metal se répondent grâce à quelques-uns de ses représentants: Dagoba, Septicflesh, Epica, Kamelot et Punish Yourself. L’auteur de ces lignes, peu adepte et novice dans ce domaine, gardera un souvenir enthousiasmé de la prestation de Punish Yourself. Entre metal, folklore et arts de rue; les toulousains, maquillés de vert fluo et encagés par des lasers (verts également), enchaînent les riffs à faire décoller une fusée pendant que Freddy Krueger assure les chorégraphies avec rubans, scies et ustensiles enflammés. Trop cool.

Punish Yourself

Aloe Blacc est un mec sacrément cool en promo. Il enchaîne les interviews, marche sur 20 mètres pour un cameraman de télé qui semble  enfin réaliser ses rêves de metteur en scène et enregistre des jingles pour des radios locales qu’il ne capterait pas, même avec une fusée Soyouz installée dans son jardin new-yorkais. Il ne le sait pas encore mais il va perdre son duel scénique avec Raphaël Saadiq qui, du haut de ses 20 années de scène, faisait hier soir sa masterclass.

Raphaël Saadiq

Jean, chemise blanche et lunettes rondes. Malgré son look d’étudiant en lettres, Raphaël Saadiq n’est pas venu ici pour faire l’inventaire de la bibliothèque de Bourges: ça swingue à s’en faire hara-kiri et on imagine que, de là-haut, Sly Stone et quelques anciens le regardent remuer son popotin en regrettant de ne plus pouvoir le faire. Sa venue rappelle que, si la Soul est de nouveau plébiscitée (Charles Bradley, Aloe Blacc, Mayer Hawthorne et par ici Ben l’oncle qui saoûle ou mieux Sly Johnson), il en est l’un des grands frères incontestables. Multi-instrumentiste, il a enregistré son dernier album quasiment seul, et entouré d’un jazz band conséquent sur scène, il fournit une leçon de swing, de musicalité et de générosité.

création "Yéké Yéké"

On attendait beaucoup de la création autour de l’Afrique. On en est ressorti un peu déçu. Sur le papier, l’idée paraissait intéressante: des chansons françaises relues par des artistes africains et vice-versa. Problème: le projet penche trop vers la chanson française et pas seulement dans ce qu’elle a de meilleur. L’éclat de rire de Vieux Farka Touré, entamant le texte de la chanson « Comme un oiseau sans ailes » de Charlelie Couture, en a fourni un bon exemple. La choix du morceau « Aline » par Victor Démé n’était pas non plus probant. D’autres paris, osés,sont réussis: Mamady Keita reprend « Andy » des Rita Mitsouko, Victor Démé se rattrape sur le « Lady Lane » de Gainsbourg et le duo Piers Faccini / Vieux Farka Touré reprend, avec un minimalisme bienvenu, un chant traditionnel mandingue.

Mayra Andrande et Yaël Naïm - création "Yéké Yéké"

Une fois passée la parenthèse Aaron, tout à fait dispensable, la grande scène du festival reprend vie avec Philippe Katerine. Sur scène et sur disque, l’artiste belge continue à construire son grand dictionnaire de et par l’absurde. Dans le monde imaginaire de Katerine, on répète vingt fois la même chose (« Blablabla », « Philippe») et tout le monde se tutoie, de préférence en pyjama ou en costume de majorette. Guitare, basse, batterie, quatre majorettes vintage et un sacré final sur l’inévitable « Louxor j’adore ».

Philippe Katerine

Sinon, les salles du 22 accueillaient Nasser (qui remplaçait Conan Mockassin qui remplaçait Lykke-Li) et c’était bien.

PS: Les photos non créditées sont de moi. Copyleft tout ça tout ça. Bisous.

 

Bourges : Deux plateaux exceptionnels Rap et Métal

Soirée Rap / Hip-Hop

La scène française actuelle du Rap sera présente le jeudi 21 avril au Phenix, avec SETH GUEKO, AKHENATON ET FAF LARAGE, LA FOUINE, SOPRANO et SEXION D’ASSAUT.
Un concert unique qui se déroulera de 19h30 à minuit.

Soirée Métal

DAGOBA, SEPTICFLESH, PUNISH YOURSELF, ELUVEITIE et EPICA seront présents au Palais d’Auron le vendredi 22 avril de 18h à minuit pour une grande soirée Métal!

Festival D-Viation 2010 : Ultra Vomit, Les Sales Majestés, Punish Yourself…

Pass Festival valable les 2 et 3 avril 2010 à partir de 19h30.

Après une soirée mythique en 2009 (La Souris Déglingée, La Phaze, Zuul Fx, Kells, Booma Sound…) « D-viation » casse les prix et la baraque en revenant en 2010 !

Au programme…. le 02 avril 2010 : ULTRA VOMIT, TREPALIUM, PIPEDREAMS, DARKKREIS… le 03 avril 2010 : LES SALES MAJESTES, PUNISH YOURSELF, DESTINITY, FRENETIK + Un DEFILE DE MODE ROCK/GOTHIQUE présenté par Lydie, jeune créatrice indépendante (Rock’n Doll For Helle) et des animations diverses (graff, cirque etc…).

Heure d’arrivée conseillée 19h / Petite restauration + Buvette + Parking à proximité.

Festival des Giboulées 2010 : Alpha Blondy, The Gladiators, The Exploited, Punish Yourself…

LE FESTIVAL DES GIBOULEES revient pour sa neuvième édition avec des têtes d’affiche de notoriété internationale comme Alpha Blondy, Punish Yourself mais aussi avec des groupes moins connus à découvrir absolument comme Viktor ou Vadim. Les Giboulées, c’est avant tout une ambiance festive, un accueil convivial et surtout de la musique qui donne envie de bouger, sauter, danser. Serez-vous prêt à relever le défi?

Le 9 avril à partir de 17h30 : Alpha Blondy, The Gladiators, Trojan Sound System, Viktor, Les Touffes Kretiennes, Kärve, Mr Victor, Naughty, Vand Vand … et d’autres confirmations à suivre !

Le 10 avril à partir de 17h30 : The Exploited, Punish Yourself, Cyberpunkers, Manu Le Malin, Blake Worrel, Make The Girl Dance, Mogwai Dj Set, Toxic Avenger, Mike Joyce, Ixindamix Vadim, Missill… et d’autres confirmations à suivre !

Gratuité pour les moins de 12 ans.
Camping Gratuit sur présentation de ce billet.

La Guerre du Son 2009

Il est des traditions qu’on aime faire perdurer. Malgré un déménagement qui m’a éloigné de Landresse, je ne pouvais pas manquer cette année le festival La Guerre du Son. C’est comme ça, y’a une ambiance, des gens, une programmation qui fait que j’ai toujours venir.

Rendez-vous donc cette année les 17 et 18 juillet au milieu de nulle part encore pour revoir les guerriers de Landresse.

Le festival commence avec Crossingate, groupe de métal de Besançon, déjà bien calé sur scène. Il se poursuit par The Rebel Assholes, que j’avais déjà eu le plaisir de voir au Festival de la Paille l’année dernière et qui m’avait fait forte impression. Cette même bonne impression se confirme sur place.

La super tête d’affiche du week-end arrive alors : Trust. Mais malheureusement la première impression qu’ils me laisseront ce jour là sera plutôt négative. Un manager assez pénible, un groupe plutôt capricieux. Ils avaient intérêt à être bons sur scène pour rattraper le coup. Mais sur scène, on peut pas dire que c’était l’extase. Depuis 2007 et la première fois que je les ai vus, ils se sont visiblement bien encroutés.

Heureusement qu’ensuite viendra Punish Yourself. Un show difficilement descriptible si ce n’est par quelques chiffres : en plus du groupe : deux peintres, un danseur, une danseuse, des ponceuses et un saxophone. Comme si le fluo ne suffisait pas, là on reste d’un bout à l’autre du concert de peur de louper quelque chose.

Après de telles émotions, il est temps de rentrer, une grosse journée va suivre le lendemain.

Et justement, après avoir manqué Monsieur Z, ma journée du samedi débute par Maxxo, qui rentre bien dans la lignée des bons choix de groupe reggae du samedi à la Guerre du Son.

Pour finir la journée, rien de moins qu’Enhancer, Deportivo et Lofofora. Enhancer reste dans ce qu’ils faisaient dès le début : du rap and roll assez typé ado mais très assumé. Cela dit, à 30 ans comme à 20 ans, ils gardent leur pêche et ça c’est plutôt pas mal.

C’est alors que les problèmes de son ont envahi la Guerre du Son. Largement gâché par des problèmes de retour, les Deportivo ont eu du mal à faire leur concert comme il faut. Il commençait plutôt bien, mais ces soucis plus un état pas trop convenable du chanteur ont un peu gâché la fête. A revoir dans de bonnes conditions, je suis sûr que les Deportivo sont très bons en général.

Toujours frais et sobres, les Lofofora n’auront à lutter que contre la qualité du son. Pour eux et leur longue carrière, le problème est plus facilement géré, et on a donc droit à l’habituelle patate des Lofofora ponctués par les bons mots de Reuno.

Et c’est ainsi que le festival se termine, toujours dans la bonne humeur et l’impatience de savoir ce qu’il nous réserve pour l’année suivante.

Très prochainement, les photos et la vidéo du festival.