Festival Jazz In Marciac : premiers noms de l’édition 2020

Après l’annonce des concerts exceptionnels de Niles Rodgers et de Lenny Kravitz, le festival annonce désormais les premiers artistes programmés pour cette nouvelle édition 2020 :

Marcus Miller, Ibrahim Maalouf, Michel Camilo & Tomatito, Hiromi et Herbie Hancock rejoignent la programmation de l’édition 2020.

Vendredi 31 Juillet

HERBIE HANCOCK
« 80th Anniversary »

Depuis soixante ans qu’il pratique le métier de musicien, Herbie Hancock conserve l’avance qu’il a toujours eue : à la proue de la culture mondiale, de la technologie, de la musique et de son business.

Pianiste et compositeur renommé, la légende vivante du jazz a pris part avec ferveur à tous les mouvements de musique populaire depuis les années 60.

Membre du Miles Davis Quintet qui introduisit un son avant-gardiste dans le monde du jazz, Herbie développe parallèlement une nouvelle approche sur ses propres albums.

Jeudi 30 Juillet

IBRAHIM MAALOUF
« S3NS »

Des cuivres chauffés à blanc, des percussions énergiques, une rythmique taillée dans le roc.

Ni vraiment jazz, pas exactement pop, et quelques fois rock, Ibrahim Maalouf invite le public à partager sa musique métissée, fraîche, nostalgique, mais toujours aussi inclassable.

Ibrahim et ses 15 musiciens vous embarquent dans un show décapant qui rend hommage à la culture latine et à la musique afro-cubaine…en mode Maalouf !

Dimanche 26 Juillet

HIROMI
« Spectrum »

Hiromi Uehara prend ses premières leçons de piano à l’âge de six ans.

Une précocité certaine lui permet d’intégrer l’année suivante la Yamaha School of Music qui forme les futurs pianistes professionnels et les prépare à la composition et à l’interprétation.

En 1999, Hiromi s’installe aux États-Unis afin de poursuivre ses études au Berklee College of Music de Boston (Massachussets). Elle découvre un autre univers, alimente son répertoire de nouvelles oeuvres, joue avec Oscar Peterson ou Chick Corea, et rencontre le pianiste Ahmad Jamal qui va exercer une grande influence sur son développement musical.

Diplômée en 2003, elle enregistre la même année son premier album Another Mind, enregistré en trio et produit par Ahmad Jamal.
Hiromi et Chick Corea réalisent un double album à quatre mains, baptisé Duet et mélant reprises (Bill Evans, Antonio Carlos Jobim, The Beatles, Thelonious Monk) et titres des deux artistes.

Son septième album, Place to Be enregistré en 2009, est une oeuvre en piano solo. Cette année-là, elle participe avec Lenny White à l’album Jazz in the Garden du Stanley Clarke Trio.
Devenue une habituée des festivals de jazz, Hiromi sera à Marciac le 26 juillet pour présenter son nouveau répertoire ‘’Spectrum’’ en piano solo.

Lundi 27 Juillet

MARCUS MILLER
« European Tour 2020 »

Marcus Miller est né le 14 juin 1959 à Brooklyn (New York, États-Unis). Marcus Miller commence son apprentissage par le saxophone et la clarinette. La basse est pour lui plus une récréation pour s’amuser à jouer du funk. Vite devenu un musicien de séances et un arrangeur réputé, Marcus Miller participe à des enregistrements de jazz comme de soul ou de pop.

À partir de 1977, il enregistre régulièrement au côté de David Sanborn. Son premier album Suddenly sort en 1983, mais c’est avec d’autres artistes que Marcus Miller bâtit sa réputation. Il travaille avec Miles Davis à partir de 1981 et compose le titre fusion « Tutu » (1986) pour le trompettiste star.

Publié en mai 2011, le double album live Tutu Revisited, capté le 21/12/2009 à Lyon en compagnie de Christian Scott, Alex Han, Federico Gonzalez Pena et Ronald Bruner, rappelle le bassiste à ses souvenirs aux côtés de Miles Davis. Marcus Miller lance ensuite la tournée Tribute to Miles de l’été 2011 avec les vétérans Wayne Shorter et Herbie Hancock. En 2012, il réapparaît avec un album studio constitué de reprises de Michael Jackson, War ou Janelle Monae, avec les participations de Louis Cato (batterie), Maurice Brown (trompette) et les invités Gretchen Parlato, Ruben Blades et Dr. John.

Lundi 3 Août

MICHEL CAMILO & TOMATITO
« Spain Trilogy »

Dans Spanish Harlem, le jazz a depuis belle lurette fraternisé avec les musiques latinoaméricaines.

La rencontre du jazz avec le flamenco est nettement plus récente et doit beaucoup à un pionnier : Paco de Lucia. L’un de ses plus fervents admirateurs et disciples s’appelle José Fernandes Torres, plus connu des aficionados sous le nom de Tomatito. En 2000, ce guitariste andalou a écrit une nouvelle histoire d’amour entre le flamenco et le jazz en signant le disque Spain en duo avec le pianiste Michel Camilo. Cet enregistrement en studio immortalise aussi la rencontre de deux champions de leurs instruments, un match virtuose d’où la musique sort grandissime gagnante, et qui trouve son prolongement dans le dernier opus Spain Forever Avec Tomatito et Camilo, flamenco et jazz s’épousent et s’embrassent. Michel Camilo est un immense pianiste, et le flamenco blues de l’Andalousie, a fait rêver plus d’un musicien de jazz, de Miles Davis à Chick Coréa. Quelque part entre l’Espagne et la République Dominicaine, au détour d’une belle folie, le pianiste jazz dominicain Michel Camilo s’est fait complice du guitariste gypsy Tomatito pour une magnifique rencontre.

Rythmes et chaleur au programme !

Laisser un commentaire